LE FEU !

Je m’attarderai ici sur la dynamique des énergies de l’été. Comment vit-on cette saison? Sommes-nous en harmonie avec le monde qui nous entour. Est ce que notre environnement intérieur est au diapason avec la musique de l’été ?

L’été. Le feu. Au solstice, c’est l’énergie YANG à son apogée. La chaleur et la lumière. Une énergie qui nous encourage au mouvement, à travailler et à jouer dehors. Régulariser notre chaleur corporelle mais aussi partager notre enthousiasme, notre vitalité. Ne pas résister à cette énergie c’est la laisser vibrer à l’intérieur de nous.

L’été est la saison de l’énergie créatrice qui carbure sur des idées nouvelles et des projets, plus longuement mûris au printemps. Elle est fondée sur l’intuition et le mouvement.

A cette saison sont associés les organes CŒUR, INTESTIN GRËLE, et exceptionnellement 2 autres : PÉRICARDE ET TRIPLE RÉCHAUFFEUR . Ces deux derniers organes sont issus de la médecine chinoise. Le péricarde protège le cœur, régularise la circulation sanguine, assure une chaleur et nourrit le corps tout entier. Le TR pour sa part est le grand régulateur de température.

Le cœur gère la circulation du sang dans les vaisseaux. Il détermine le rythme cardiaque. Joue un rôle important dans la régulation de la pression sanguine et de la santé des artères.

À un autre niveau il est le logis de l’esprit on dit donc qu’il permet l’éveil de la conscience. En paix, il ouvre la porte à notre vision du monde et à notre sens de l’existence.

L’intestin grêle trie le pur de l’impur. En santé, il nous permet d’assimiler ce qui est bon pour nous.

Schéma méridien

  • L’émotion du feu est la joie et la tristesse.
  • Son mouvement est l’ouverture.
  • Le sens est la parole, la langue.
  • Le fluide associé est la sueur.
  • Les vaisseaux sanguins y sont associés.
  • L’énergie se manifeste au visage.
  • La saveur est amère.
  • Le son est le rire.

On cherche à entretenir l’énergie du mouvement. Connaître l’élément feu et les organes associés nous permet de porter une attention particulière sur comment il se manifeste en nous. S’il est en excès on rafraîchi le feu. S’il est en manque on nourri ce même feu.

Les pathologies du cœur sont : palpitations, oppression de la poitrine, douleur et spasme du cœur, insomnie, agitation, cauchemars, perte de mémoire, excès de parole, de rire et de cris, bavardage compulsif, teint pâle, indifférence, tendance à la dépression, angoisse, agitation, hyperactivité et tous les désordres psychiques.

En déséquilibre : la personne reste à l’intérieur, n’a pas de plaisir, la vie est trop sérieuse, mange trop et ne bouge pas assez. A le cœur sensible.

En équilibre : a du plaisir, aime le soleil et être dehors, mange léger et s’exerce. L’exercice peut ici être vigoureux et solliciter de l’endurance pour permettre au corps de suer et d’éliminer les toxines.

L’acupuncture, l’exercice, la nutrition et les herbes sont autant de moyens efficaces pour assurer la libre circulation de l’énergie associée au mouvement saisonnier en cours. En acupuncture un traitement au changement de saison est idéal. En clinique, j’en profiterai pour vous donner, au meilleur de mes connaissances, des conseils d’hygiène de vie, d’alimentation, des exercices de respiration pouvant vous aider à maintenir cette énergie vibrante.

C’est l’été, le temps des vacances, le temps de bouger, de se recharger de cette belle énergie solaire, faire le plein de lumière, manger léger, des fruits et des légumes vitaminés. C’est une saison d’expansion et de vitalité !

Il me fera plaisir de vous en parler plus longuement lors de votre consultation.

À bientôt !

TEXTE INSPIRÉ DE :
La voie du calme, Ke Wen , le courrier du livre 2012
Staying healthy with the seasons, Elson M.Haas, M.D , 1981

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *