Sirop d’érable, signe que le printemps est là.

Capture d’écran, le 2019-03-27 à 10.13.52

C’est le temps des sucres, le temps de la cabane à sucre.

Le sirop d’érable, une de nos belles richesse québécoise. Quand arrive le printemps, il coule dans nos veines!  Un petit goût de sucré vient agacé (ou chatouiller) nos papilles.

Consommé avec modération, ce sucre vient nous réconforter, nous nourrir.

Selon la vision médicale chinoise, la saveur sucrée tonifie l’élément TERRE (rate, estomac).

  • Chacun des 5 éléments est associé à une saveur.
  • Chacune des saveurs nourrit l’organe associé.
  • Ces organes, en bonne possession de leurs moyens et avec une bonne vitalité, peuvent donc remplir leur fonction avec facilité et efficacité.
  • Selon cette vision, si on a tendance à trop consommer d’une saveur en particulier, on peut léser l’énergie associée à l’organe.
  • Si on est attiré spécifiquement par une saveur, c’est un indice que cet organe a peut –être besoin d’attention .

En résumé voici les 5 éléments et leur saveur associée:

  • Le sucré  est associé à l’énergie de la TERRE (rate, estomac)
  • Le piquant est associé  au METAL (poumons, gros intestin)
  • Le salé à l’EAU (reins, vessie)
  • La saveur acide  à l’élément BOIS (foie VB)
  • et la saveur amer au FEU (coeur, intestin grêle)

Et vous quelle saveur vous attire le plus? Avez-vous des fringales?

Je suis là pour répondre à vos questions et vous indiquer quelles saveurs, selon votre tableau énergétique, vous conviennent.

Accompagnement à la naissance

Samantha Madeline Smithers
« Un merci tout spécial à toi Genevieve, qui a su m’accompagner de façon réconfortante avant et pendant l’accouchement, rendant le chemin vers la naissance, ce moment si magique et aussi demandant à la fois ! Ta présence, ton savoir et le travail de tes aiguilles ont certainement joué un grand rôle dans cet accouchement qui s’est passé dans la douceur et assez rapidement. Le tout a soutenu mon corps et mon esprit pour garder le cap et donner naissance à ma petite cocotte. Merci encore de ton soutient! »
Isabelle

 

Le récit d’un accompagnement à la naissance par Genevieve Goulet Acupuncteure

Léanna est arrivée tout doucement. La maman a négocié la tempête qui l’a amenée au monde avec toute la force intérieure et la détermination de la femme qui accouche… elle a été chercher le support extérieur dont elle avait besoin pour vivre un accouchement qu’elle souhaitait le plus naturel possible, pour son BB et elle-même.

Quel privilège !

Tant et aussi longtemps que le travail suivait son cours tout était en poste pour l’accompagner selon ses souhaits. Son conjoint, sa mère, le personnel hospitalier et l’acupuncteure.

Ce matin là, les orientations thérapeutiques de mes traitements suivent le cours des évènements .

  • Tout d’abord assurer que le travail qui s’annonce, prenne son envol, assurément et clairement, avec des contractions régulières ET efficaces, sans toutefois être trop rapprochées pour laisser le temps au corps et au mental de se faire à l’intensité des vagues et à la douleur.  BB étant bien engagé,  les traitements visent aussi à l’encourager à descendre dans le bassin.
  • Ensuite, après une période de contractions régulières, il y a eu un besoin de repos de la mère. Refaire ses forces. La petite continue de se manifester, même si Isabelle est dans le bain. La maman réussit toutefois à s’assoupir, ainsi que papa qui est tout près d’elle.
  • La douleur est maintenant insupportable. BB descent …réellement ! Ça pousse tellement. La naissance doit être imminente. Et bien…la moitié (seulement) du chemin est fait. Les émotions se bousculent dans la tête d’Isabelle et dans son corps. Tremblements, nausées et découragements. Isabelle ferme les yeux et se concentre. Elle est dans un autre état.

En quelques heures, le travail a fait son chemin mais encore beaucoup de longs centimètres à traverser. Isabelle nous dit, entre 2 contractions, qu’elle ne sait pas si elle sera capable d’avoir aussi mal encore longtemps. Et surtout, ne se sent pas capable d’avoir plus mal. L’infirmière la rassure : l’intensité des contractions est à son maximum. Elle ne devrait pas avoir plus mal que ça. Le focus d’Isabelle revient à la prochaine vague. À celle-là, et, à celles qui suivront. On la sent maintenant déterminée à affronter l’intensité de la douleur et de travailler avec elle.

Le travail de la phase active commence. Mes aiguilles ont alors comme mandat de tonifier l’énergie de la mère, (et celle du BB),  calmer les tremblements et les nausées, dissiper la peur et le découragement. Rassembler l’énergie, calmer le mental. Un protocole pour supporter les douleurs antérieures est aussi utilisé. Une contraction à la fois Isabelle traverse ces interminables centimètres en championne.

Et voilà, c’est le temps de pousser ! Surprise, excitée : déjà !!!! Isabelle ouvre les yeux! Le moment ultime  : enfin ! À ce moment, l’indication thérapeutique accompagne la poussée et la récupération entre les poussées.

La magie a opérée…Léanna est arrivée au monde en quelques poussées très efficaces.  Toutes deux se portent à merveille !

Je fais le bilan de cette belle expérience : premier traitement à 9 :30 et la naissance à 15 :45. Environ 6 heures pour passer de 3 cm à la naissance.

Une maman heureuse, reconnaissante et un bébé calme.

MERCI LA VIE !

Une acupuncteure heureuse qui retourne à sa famille le coeur joyeux !

Geneviève

 

 

 

libido et acupuncture

Image

cupid-1382609_1920

La St-Valentin : Cupidon lance sa flèche!

Les aiguilles d’acupuncture, aussi, peuvent favoriser et supporter les rapprochements !

La sexualité fait partie de notre santé globale.  Plusieurs facteurs peuvent influencer cette vitalité.  Il est tout à fait possible de donner un coup de pouce à une énergie qu’on pense parfois endormie ou même absente!

Osez en parler, et votre acupuncteure saura faire les quelques points appropriés en accord avec votre propre tableau énergétique.

Et pour ceux dont tout se passe bien, sachez qu’une vie sexuelle normale ainsi que la fréquence des rapports sexuels peut varier selon les individus, leur constitution et leur Jing. À chacun d’ajuster la fréquence selon son âge et sa forme physique! Voici un lien du magazine français Psychologies qui apporte une lumière supplémentaire sur la fréquence des rapports.

Durant ma formation, j’ai appris que traditionnellement, la médecine chinoise considère que la déficience de Jing, qui a pour origine l’activité sexuelle, est plus importante chez les hommes que chez les femmes et que, celles-ci, récupèrent beaucoup plus vite leurs énergies. C’est la grossesse et l’accouchement, surtout s’ils sont rapprochés, qui épuisent le Jing des femmes.

Une autre bonne raison d’être franche avec votre santé quand vous consultez vos spécialistes et thérapeutes.

Bonne St-Valentin

Genevieve

 

hiver et acupuncture

HIVER ET ACUPUNCTUREJe suis d’accord avec vous; il y a beaucoup d’hiver en ce moment. La magie est que le soleil nous revient.  Il nous réchauffe même un peu plus à chaque jour, et ce, même si parfois l’on ressens un peu son manque sur notre humeur.

Comment se porte votre vitalité ? Excellente, moyen ? Votre sommeil ? Votre énergie ?

Voici mon petit ABC pour bien prendre soin de soi, et cela,  même si l’on veut tous que la saison tire à sa fin. Comme, il nous reste encore de belles journées pour en profiter, pourquoi pas le faire avec un corps et un esprit en santé !

Si vous êtes accablé(e) par un virus qui vous cause de la fièvre, de la toux, de la congestion, un mal de gorge de l’écoulement nasal, des éternuements, ou tout autre symptôme typique du rhume ou de la grippe, voici quelques conseils :

  • Reposez-vous bien et buvez beaucoup d’eau.
  • Utilisez des produits à base d’eau saline pour nettoyer et rincer et humidifier vos voies nasales. Ils peuvent non seulement aider à soulager vos symptômes, mais également contribuer à prévenir certaines complications, comme la sinusite.
  • Assurez-vous que votre environnement ne soit pas trop sec; utilisez un humidificateur au besoin.
  • aérez votre espace, ouvrez les fenêtres, faites circuler….le froid est excellent pour tuer les bactéries.
  • J’adore, en hiver, étendre ma douillette dehors, au soleil d’hiver. De respirer le frais imprégner dans le tissus en m’endormant, me promet de une bonne nuit de sommeil !
  • Lavez-vous les mains souvent et évitez les contacts étroits pour éviter de contaminer votre entourage.
  • Augmenter votre vitalité: marcher en plein air, si votre corps en a envie. Ue bonne dose d’oxygène fait du bien. Si on a la chance d’aller se chercher un rayon de soleil sur l’heure du midi allons-y!
  • L’alimentation aussi joue un rôle primordial pour notre vitalité et savoir l’adapter à notre condition et à la saison est un atout. On s’en reparle en clinique.
  • Si vous connaissez les points d’acupression pour libérer les sinus et tonifier le système immunitaire alors faites-les. Sinon on s’en reparle en clinique .

Vous sentez-vous accablé(e) par le manque de lumière ? est ce que votre humeur en est affectée? Selon Passeport Santé, les symptômes reliés au manque de l’lumière sont à peu près les mêmes que ceux de la dépression ordinaire:

  • Fatigue chronique et augmentation du besoin de sommeil
  • Somnolence durant le jour, perte d’intérêt et manque d’initiative, irritabilité ou tristesse,
  • Stress accru et comportements compensatoires (hausse de la consommation d’alcool, de sucre ou d’aliments pouvant amener un gain de poids)
  • Baisse de la libido
  • Tendance à s’isoler
  • Baisse de productivité (études, travail).

Dans ce contexte, l’acupuncture permet de rééquilibrer les différents systèmes du corps humain pour ainsi retrouver l’homéostasie. En hiver,la stimulation de certains points d’acupuncture, majoritairement en lien avec le méridien du rein, a de nombreux bénéfices, comme;

-Augmenter l’énergie vitale
-Assurer une bonne thermorégulation
-Améliorer l’humeur
-Augmenter la libido
-Redonner de la motivation

En résumé; pratiquez une bonne hygiène de vie ; dormez suffisamment, bouger, jouer dehors, aérer la maisonnée et intégrer quelques bons aliments pour venir vous aider.

Je ne pourrais terminer cet article sans vous encourager de visiter votre acupuncteure préférée. Tonifier l’énergie de vos reins et venir bonifier votre vitalité est ma passion et mon expertise !

A bientôt

Geneviève

Se préparer au rhume ?

ginger-1918107_1920Rhume, grippe, rhinite… comment allez-vous ?

Le mois de novembre est un mois de transition; on se prépare à l’hiver tout doucement. Il est important de savoir que l’intérieur de votre corps aussi se prépare à l’hiver tout comme votre maisonnée. Nous débutons notre phase d’intériorité et oui sommes un peu plus à l’intérieur versus qu’à l’extérieur, Nous nous oxygénons un peu moins et notre énergie circule moins. Un ménage s’impose pour nettoyer corps et esprit. Le procédé est le même qu’avec votre maisonnée. On change la saison – on fait de l’espace pour accueillir l’hiver !

L’automne nous invite à décongestionner autant notre intérieur que notre extérieur. Inspirer pour laissez la vie circuler. L’impact d’une bonne hygiène en automne peut aider à avoir un hiver dans de meilleures conditions. Se préparer.

Toutefois, voici un rappel des symptômes à surveiller, qui sont passablement les mêmes, entre un rhume et une rhinite allergique apériodique;

  • démangeaisons au nez, aux yeux, au palais ou à la gorge;
  • écoulement nasal;
  • éternuements en rafales;
  • obstruction nasale plus ou moins importante;
  • rougeurs aux yeux;
  • larmoiement.

Les rhinites allergiques apériodiques (qui ne sont pas saisonnières) sont causées par des allergènes qui circulent dans la maison, au travail…

  • les acariens;
  • les phanères (griffes, poils, squames, etc.) et la salive de chat ou de chien;
  • les moisissures.

Le rhume est une infection du système respiratoire (nez, gorge et poumons) qui est causée par plusieurs virus.

Quant à la grippe, elle est souvent accompagnée de fièvre, de fatigue , de toux et de courbatures. Ce lien vous démontre bien la différence entre le deux.

En résumé; pratiquez une bonne hygiène de vie ; bouger, jouer dehors, aérer la maisonnée et intégrer quelques bons aliments pour venir vous aider.

Je ne pourrais terminer cet article sans vous encourager de visiter votre acupuncteure préférée . Elle sait différencier les symptômes , vous donner les conseils appropriés à votre condition. Elle viendra renforcer votre système immunitaire, faire circuler l’énergie et décongestionner… votre intérieur !

A bientôt

Geneviève

référence: https://www.uniprix.com/fr/conseils/1/sante/rhinite-allergique-saisonniere-ou-aperiodique